Après avoir terminé sa formation en Image à l'école I.I.I.S. elle travaille en tant que chef-opératrice sur divers projets (clips vidéo, making-of pub, courts-métrages ).

 

Elle termine actuellement la réalisation de son premier long-métrage, film documentaire tourné au Japon.

En novembre 2013, elle retourne sur les lieux sinistrés et décide de poursuivre son projet sur ces régions et l'après catastrophe à travers le regard et le portrait de sa mère. Alors qu'elle retrouve des films de son grand-père maternel tournés en 9,5mm avant la seconde guerre mondiale, elle questionne ce lien trans-générationnel dans cet intérêt commun pour la mémoire et sa fabrication.

Le 280e Jour ( titre provisoire)

 

Elle a réalisé auparavant lors des manifestations Mariage pour tous/manif pour tous  un court-métrage documentaire " Casse-toi petit nain " dans lequel elle confronte deux mouvements qui s'opposent le 4 avril 2013 devant le Sénat, dans deux rues parallèles. L'un est le collectif Oui-oui-oui qui defend le projet de loi Taubira, l'autre, le mouvement Civitas s'y oppose.

 

Elle participe au tournage d'un film pour la dernière création " Natural Beauty Museum " du duo Allio & Weber dans le cadre du Festival d'Automne 2015.

 

Elle collabore avec la réalisatrice Régina Demina sur trois projets : « Trois pour cent » , « Una cartolina »et " Sleepless "

 

Elle participe également au tournage du Court-métrage expérimental " Victoria" réalisé par l'artiste photographe/vidéaste Mathilde Marc. Il sera diffusé dans divers festivals dont Coté Court Pantin, Nomades au Musée de la chasse et de la nature, Fade in/fade out au cinéma La Pagode, Mediawave film and music festival en Hongrie, Arte7 Cinemateca de Granada en Espagne.

 

Elle participe également au court-métrage " Miroir et Pilori " de l'artiste plasticienne et vidéaste Marie Millon.

 

Elle assiste Philippe Grandrieux en lumière pour un projet photographique, commandé par la revue artistique Prussian Blue #7.